Comment séduire les candidats sur les métiers pénuriques ?

Par Emilie - le mar 19 Déc 2017

Trouver la bonne personne pour le bon poste n’est pas chose aisée. Mais quand le poste en question fait partie des métiers pénuriques, c’est une vraie gageure. Pourtant les pistes de recherche ne manquent pas.

Employee advocacy

Chacun de vos collaborateurs possède un réseau personnel et professionnel plus ou moins étendu. Pourquoi ne pas les mettre à profit pour dénicher la perle rare ? Après tout, ils sont les meilleurs ambassadeurs de votre société. Chacun d’entre eux connaît sur le bout des doigts les valeurs de l’entreprise, son attractivité, ses réalisations, les possibilités d’évolution… Certains seront même plus compétents que vous pour parler du poste à pourvoir !

Deuxième avantage : le lien affectif. En connaissant déjà un salarié au sein de la société, un lien particulier se nouera plus rapidement et durablement entre le candidat et celle-ci.

Sourcer là où sont vos potentiels candidats

Avec, en France, 26 millions d’utilisateurs quotidiens sur Facebook, 16 millions d’actifs sur Twitter et 14 millions de membres sur LinkedIn, les réseaux sociaux sont un vivier inépuisable de candidats potentiels.

Avoir une page ou un profil d’entreprise sur ces trois principaux réseaux sociaux est la base même d’une bonne communication digitale externe. Incitez vos collaborateurs à suivre leur société grâce à ces pages : ils seront le noyau dur de votre audience. Une fois une communauté active constituée grâce à des publications pertinentes et régulières, la diffusion d’offres d’emplois sera relayée à grande échelle par vos amis ou followers.

Exploiter les outils utilisés au quotidien par les candidats

Pour séduire les candidats, les recruteurs doivent adapter leur communication aux habitudes numériques en constante évolution. C’est d’autant plus vrai dans le cas de métiers pénuriques.

Le message à faire passer est simple : ce sont des professions d’avenir peu connues, de préférence bien payées, qui bougent et qui offrent des perspectives d’évolution intéressantes.

L’outil le plus efficace actuellement pour diffuser cette image auprès de vos cibles est la vidéo. Elle doit présenter dans un laps de temps très réduit l’entreprise, ses valeurs, le poste à pourvoir et le profil recherché.

Vous pouvez aussi créer un évènement en ligne, comme par exemple un tchat écrit ou vidéo entre le directeur RH et un panel de candidats potentiels.

Traiter et échanger avec les candidats en temps réel

Les plateformes ou applications professionnelles du type LinkedIn sont le terrain de chasse favori des responsables RH. D’un clic, vous obtenez le CV entier du candidat. Un deuxième clic, et vous voilà entrés en contact. Entre professionnels, autant aller à l’essentiel : privilégiez une prise de contact directe et franche via le module de chat ou par email.

Autres lieux de rencontre, physiques ceux-là : les salons pour l’emploi. Avantage n°1 : les personnes y sont en recherche active d’un travail. Avantage n°2 : le recruteur pourra les séduire en adaptant son discours aux réactions de son auditoire, puis en répondant à ses questions en temps réel. Avantage n°3 : nombre de salons organisent des job datings pour accélérer le processus de recrutement.

Derniers lieux d’échange à ne pas négliger : les centres de formations. Les étudiants seront ravis d’être assurés d’un premier emploi dès leur diplôme en poche. Petite annonce sur le tableau d’informations, rencontres avec les formateurs, conférence devant les étudiants, stage en entreprise… tous les moyens sont bons pour dénicher les jeunes talents.

Après ces premières prises de contact, une relance par email proposant un entretien d’embauche en bonne et due forme, avec éventuellement une visite de l’entreprise, achèvera de convaincre votre futur collaborateur. Cette prise de contact individuelle peut également prendre la forme d’une vidéo conférence.

Pourquoi créer du buzz autour de votre campagne de recrutement

Certaines entreprises l’ont bien compris : une campagne de recrutement suffisamment décalée, relayée par les médias conventionnels ou les influenceurs du numérique, crée automatiquement un buzz. Petit tour d’horizon des meilleures idées.

Voyageprivé.com : « Adopte un chef ». Pour promouvoir son 1er job dating à Paris, la société de voyages a joué sur les références en détournant un slogan bien connu et les photos associées (chef indien).

Certaines entreprises, comme l’éditeur Penguin, n’hésitent pas à vendre tout un univers en racontant une histoire au travers d’une vidéo. Le pingouin, logo de la société, y raconte son existence morose jusqu’à son recrutement par la maison d’édition, jour à partir duquel sa vie professionnelle et sociale devient fantastique.

Du côté de Décathlon, on mise sur l’esprit sportif des candidats. Objectif du micro jeu web au graphisme sympathique : remplir tout le formulaire de recrutement en moins de 19 secondes.

 

En résumé, une campagne de recrutement efficace tient en trois points : un message simple répondant aux attentes des candidats, le ciblage des canaux de diffusion les plus pertinents, et enfin une petite touche de folie pour s’attirer la sympathie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *