Pourquoi faut-il développer ses Ressources Humaines avec l’approche « Employee-Centric » ?

Par Emilie - le mar 26 Juin 2018

Des Ressources Humaines centrées sur les collaborateurs.

Cela semble évident, lorsqu'on parle de Ressources Humaines, on parle des collaborateurs. Développer ses Ressources Humaines, c'est mettre en place les processus pour attirer les bons candidats, accompagner le développement professionnel des collaborateurs et les fidéliser.
L'évolution de notre société a fait évoluer la notion de développement des Ressources Humaines. Avant, l'entreprise faisait ses prévisions de croissance et il était assez simple de construire ses processus RH avec des attentes précises sur les résultats des collaborateurs, des parcours de carrière tous tracés, une certaine sécurité de l'emploi si le collaborateur atteignait ses objectifs et était performant. Bref, cela facilitait l'engagement du collaborateur vis-à-vis de son entreprise dans laquelle certains y faisaient même leur carrière entière.

Mais aujourd'hui le contexte est différent.

Qu'est ce qui a changé ?

Le contexte est incertain pour toute entreprise, d'ailleurs, la définition des objectifs en début d'année et très souvent revue en cours d'année.
Le digital ou encore l'arrivée de nouveaux modes de consommation entraînent également des évolutions majeures pour les entreprises et nos vies de "collaborateurs". Et oui, nos habitudes de consommation nous ont rendus plus exigeants. On communique en temps réel, on achète en ligne et on souhaite être livré le jour même, on robotise la maison pour gagner du temps libre, …..

Bref, nous sommes devenus des "clients" exigeants. Mais finalement le client ou le collaborateur ne représente qu'une seule et même personne. D'ailleurs, le collaborateur aujourd'hui souhaite travailler en utilisant ses habitudes quotidiennes (Réseaux sociaux, outils connectés, …). La quête de sens est devenue très forte. Donc on cherche à vivre des expériences, plutôt qu'à exercer un métier tout au long de sa carrière, on souhaite travailler dans un environnement proposant des valeurs communes aux nôtres.

Le collaborateur devient un réel acteur de sa carrière car il ne suit plus les parcours définis, il s'auto-forme, rêve parfois d'entreprenariat. Ceci complexifie les rapports avec l'entreprise. S'il s'auto-forme, plus besoin de responsable formation. S'il devient entrepreneur, il quittera l'entreprise pour développer la sienne. La création de valeur est donc bien évidemment entre les mains des collaborateurs et prendre en compte ces évolutions est primordial pour attirer, développer et fidéliser les talents.
L'approche "Employee-centric" prend donc toute sa place. Le développement des Ressources Humaines doit se faire autour du collaborateur qui prendra sa place et apportera sa contribution à la hauteur de la relation qu'il s'attend à vivre avec son employeur.
Par conséquent, cette approche consiste à considérer ses collaborateurs comme des clients pour favoriser l'engagement, le bien-être, la fidélisation. Tous les processus RH sont donc impactés.

 

Que contient l'approche RH employee-centric ?

La Formation professionnelle

Comme indiqué il y a quelques lignes, le collaborateur d'aujourd'hui s'auto-forme : tutoriels en ligne, MOOC gratuits, …il profite de toutes les occasions disponibles pour développer ses compétences. La formation telle qu'on la connaît n'existe plus avec une approche "Employee-centric". Depuis, les collaborateurs souhaitent des programmes de formation adaptés, des campagnes de mentoring, bref, retenez que l'apprentissage est maintenant constant.

Ensuite, la quête de sens

Une approche "Employee-centric" implique le collaborateur dans la stratégie. On parle de Shadow Comex, transparence dans la définition des objectifs, la présentation des résultats et de l'évolution de l'entreprise.  Ces informations permettent au collaborateur de s'identifier, d'identifier les progressions et priorités à mettre en place pour contribuer à la réussite de l'entreprise, prendre des responsabilités et apporter du sens à leur travail.

La flexibilité au travail

Aujourd'hui tout va très vite, le digital a permis de raccourcir les distances, le temps et pour accomplir son quotidien le collaborateur d'aujourd'hui a besoin de flexibilité. Télétravail, organisation flexible des horaires adaptées à la vie familiale, la proposition de services adaptés aux collaborateurs (crèches, pressing, …).

Enfin, le Digital et la mobilité

Quasiment 100% des collaborateurs ont des smartphones ou ça le sera d'ici quelques années au maximum, le digital fait partie de leur quotidien. Il est impensable pour un collaborateur aujourd'hui de ne pas être connecté pour travailler. Même pour un tailleur de pierre ! Il partagera ses réalisations sur les réseaux sociaux qui seront une source de communication pour vendre ses pièces et projets.

Une entreprise "Employee-Centric" mettra à disposition de ses collaborateurs des outils digitaux pour les accompagner dans leur quotidien. Des applications pour suivre leur performance, l'atteinte de leurs objectifs, pour suivre leur progression (Ex : Yootalent). Ou alors des outils pour communiquer facilement (ex : Slack), réussir la réalisation de leur projet (Ex: Trello), échanger des documents n'importe où et n'importe quand (ex: le Drive). L'objectif est d'aider le collaborateur à accomplir ses missions le mieux possible, lui permettre de progresser avec des outils lui apportant une expérience utilisateur similaire à ce qu'il connaît dans son quotidien digital, sinon, il n'utilisera, il n'auras pas le temps !

 

Qu'apporte la démarche "Employee-centric" à l'entreprise ?

Certes, le collaborateur est central dans cette approche "Employee-Centric" mais cela est essentiel pour permettre à l'entreprise de se développer. Et les avantages sont non négligeables :
L'image de l'entreprise. Et oui, un collaborateur en phase avec les valeurs de son entreprise sera tout simplement un ambassadeur qui véhiculera la marque Employeur à travers son réseau et qui permettra d'attirer de bons candidats ayant des valeurs communes.

La relation-client. Un collaborateur engagé le transmet à ses clients. Il sera bienveillant, communiquera les bonnes informations. Chaque collaborateur comprenant les enjeux de ses missions, contribuera forcément à satisfaire ses clients. C'est une spirale positive pour l'entreprise.

Enfin, la performance. Elle n'est plus à démontrer : partager des moments agréables avec eux, leur apporter toute la transparence nécessaire pour développer la confiance et donc la fidélisation, l'autonomie, favorise l'engagement des collaborateurs et par conséquent favorise la performance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *