digitalisation des rh - Yootalent

Digitalisation des RH : les enjeux cachés pour les DSI

Par Emilie - le lun 13 Nov 2017

DRH et DSI. Ressources contre Systèmes. Humain contre Informatique. Dès l’intitulé de leurs postes, on comprend que la collaboration entre DRH et DSI ne coule pas forcément de source… C’est d’ailleurs la conclusion d’une étude croisée auprès de ces deux directions. Lorsqu’on leur demande de noter l’efficacité du « binôme » formé par les services ressources humaines et systèmes d’information, leurs responsables au sein d’une d’une vingtaine de grandes entreprises (Axa, Danone, Engie, Leroy Merlin, Sanofi…) s’attribuent une note franchement moyenne : 11/20.

Attirer et fidéliser les millenials suppose de nouveaux outils RH

Les enjeux sont pourtant cruciaux. En guise de conclusion à notre livre blanc sur le management des générations Y et Z, nous livrions 9 pistes pour attirer et fidéliser ses nouveaux collaborateurs.

Bilan : la moitié de ces axes de transformation reposaient directement sur la mise ne place de nouveaux outils numériques et collaboratifs. Pour favoriser la flexibilité, s’adapter au « blurring » des horaires professionnels/personnels, former en permanence, « horizontaliser » sa structure hiérachique et rendre possible l’avancée en mode projet, ces nouveaux outils sont devenus incontournables.

Court-circuiter le DSI : attention, danger !

Or leur mise en place met à mal l’organisation traditionnelle des DSI (consultation, expression de besoin, déploiement, recette). Déployées dans le Cloud, nécessitant peu voire pas de compétences techniques pour leur installation et leur maintenance, ces applications nouvelle génération constituent autant d’invitations pour les services « clients » (RH, mais aussi marketing, finance, etc.) à court-circuiter les SI pour s’équiper tout seuls.

Les risques ? Mettre à mal la cohérence des systèmes d’information de l’entreprise. Et surtout créer autant de brèches dans la sécurité des données. Par malveillance ou inadvertance, une étude d’IBM a récemment montré que 60% des cyberattaques sur les entreprises étaient d’origine interne.

Digital RH : 4 besoins fondamentaux à adresser

La digitalisation des ressources humaines doit donc être l’occasion pour la direction des systèmes d’information de « reprendre la main »… Mais en s’adaptant aux attentes des clients internes que sont les ressources humaines d’une part, et l’ensemble des collaborateurs utilisateurs des outils digital RH d’autre part.

Ces attentes, quelles sont-elles ? En termes d’usages et de nouveaux modes de travail, on peut au moins distinguer 4 besoins de fond :

  • Disposer d’informations en temps réel (sur ces droits de formation, son solde de congés, etc.)
  • Bénéficier d’un feedback continu et rendre l’évaluation plus juste et plus créatrice de valeur qu’avec le très décrié entretien annuel
  • Travailler « en flexibilité » : où et quand on veut, un élément-clé de satisfaction pour un nombre croissant de salariés
  • Gérer son parcours professionnel de façon moins monolithique. Et donc se former, évoluer, progresser de façon plus fluide.

Saas, mobile, analytics : les nouveaux visages du SIRH

Pour répondre à ses nouveaux besoins, DSI et DRH doivent travailler de concert à la mise en place de nouveaux outils RH. Un SIRH se conçoit aujourd’hui en prenant en compte :

  • Les possibilités offertes par les solutions de type Saas ou Cloud (et donc le passage à un budget basé sur l’usage)
  • La conception d’applications RH « compatibles mobile » a minima (mais mobile first ou mobile centric dans l’idéal), pour résoudre les équations de la flexibilité et de l’expérience employé
  • La mise en place de modules de collecte et d’analyse des données, afin de donner au DRH les moyens de démontrer sa contribution à la performance de l’entreprise, et de jouer pleinement son rôle de « business partner ».

Le premier bénéficiaire de la digitalisation des RH ? le DSI !

La transformation numérique des ressources humaines engendre donc de sacrés défis pour les DSI. Notamment dans l’aspect le plus important (et souvent le plus négligé) de ce grand processus d’évolution : l’humain, ses habitudes, et ses réflexes de travail.

Mais le jeu en vaut la chandelle, car l’enjeu central de la digitalisation des RH est celui de l’acquisition et du management des talents. Et s’il y a un métier pour lequel la guerre des talents fait rage, c’est bien celui de l’informatique et des nouvelles technologies. Le DSI est donc le premier intéressé à faire progresser ce chantier…

Découvrir comment digitaliser ses RH avec Yootalent

Demander vos codes d'accès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *